Témoignage | À la rencontre d’Adrien, étudiant ingénieur à CESI La Rochelle, et entrepreneur !

Publié le

Être étudiant et entrepreneur : c’est possible ! Il y a quelques semaines, Adrien a obtenu le statut national d’Étudiant Entrepreneur.

Adrien est étudiant en Cycle Ingénieur spécialité Informatique à CESI École d’Ingénieurs La Rochelle. Découvrez son parcours, ses projets et l’accompagnement dont il bénéficie pour cette aventure entrepreneuriale !

En juin, tu as obtenu le statut d’étudiant entrepreneur. Peux-tu nous en dire plus sur le projet qui t’a amené à demander ce statut ?

Depuis mon intégration à CESI, en Cycle Préparatoire Intégré, je crée sur mon temps libre, des sites web en local (boutique, site vitrine, de prise de rendez-vous en ligne, etc.) afin d’apprendre de façon autodidacte. Je m’appuie sur des outils comme par exemples des formations sur OpenClassroom ou des tutos sur YouTube. Je m’intéresse également aux objets connectés (commande vocale sur mes lumières ou télé, etc.)

En fin de 1ère année, un camarade de promotion, Sylvain, qui était déjà entrepreneur, m’a encouragé avec trois autres de mes copains d’école à nous intéresser à ce statut. Il nous a conseillé sur les démarches à effectuer pour développer notre activité.

Deux mois après le lancement de ce projet et quelques jours après avoir obtenu le statut d’auto entrepreneur, Yagui DRUID, Artiste (peinture et gravure) www.yaguidruid.com a sollicité CESI pour la création de son site internet. Jocelyn NIGET, Responsable de formation et Karen HONORÉ, Directrice du campus, a orienté Yagui vers notre promotion pour répondre à sa demande.

Avec l’aide de Sylvain, habitué à être en relation avec des clients, 3 de mes camarades et moi-même avons accepté de créer son site. Le soir après cours, nous restions tous les 4 à l’école pour travailler. Le site a été réalise rapidement (4 jours) grâce à une répartition des tâches qui nous a permis d’être très efficaces.

Nous avons appliqué la pédagogie enseignée par l’école. J’ai pris le rôle de chef de projet. Zacharie est doué pour le « front end », c’est-à-dire la partie visible du site web par l’utilisateur. Justin et Loïc sur le « back end » (partie non visible), le codage : animations, traitement des données (ex. : réponses aux formulaires), récupération de contenu (articles, photos…). En ayant une vision globale du projet, mon rôle était de faire le lien entre Yagui et mes camarades (présentation de l’avancement du projet, prise en compte des modifications désirées…). J’ai aussi épaulé Zacharie, seul sur le front-end.

Les mois qui ont suivi, nous nous sommes concentrés sur nos cours. En avril 2019, notre responsable de formation nous a présenté le statut d’étudiant Entrepreneur. Loïc et moi avons dans un premier temps refusé cette nouvelle aventure car nous avions beaucoup de travail et une recherche de stage pour le mois de mai. En parallèle de notre stage, nous avons proposé à une entreprise de réaliser la mission en « freelance », c’est-à-dire en utilisant notre statut de micro entreprise.

Quelles missions avez-vous réalisées dans le cadre de vos stages et de ce projet en « Freelance » ?

J’ai créé un site internet et géré la maintenance de 4 autres sites dont un de E-commerce pour une maison d’édition. Loïc a créé un site personnalisé pour une entreprise de communication politique, ce qui demande beaucoup plus de temps.

Le projet en « Freelance » pour l’entreprise s’est déroulé sur 4 mois (de mai à août 2019). Il consistait à ajouter des fonctionnalités à une application mobile d’aide à la cuisine déjà existante. En octobre, nous avons proposé à cette entreprise de faire une refonte de l’application en utilisant une technologie plus moderne, permettant la compatibilité avec tous les mobiles y compris iOS. 

Nous nous sommes donc investis dans la création d’un prototype (à destination d’éventuels investisseurs et clients) jusqu’à Noël. Peu de temps après, nous avons rencontré un chef étoilé implanté à La Rochelle. Il était très intéressé mais sa demande n’était pas adaptée à notre prototype. La reconnaissance vocale souhaitée par le client n’était pas utilisable sur l’ensemble du projet.

Auto-entrepreneur, pour quelles raisons t’es-tu intéressé au statut d’Étudiant Entrepreneur ?  

Jocelyn NIGET m’a reparlé de ce statut en janvier lorsque j’étais en stage. Je me suis alors renseigné sur le sujet ainsi que sur le diplôme de manière plus approfondie. C’est à ce moment-là que j’y ai vu un intérêt. Ce statut permet aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s d’élaborer un projet entrepreneurial dans un PEPITE (pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat), en bénéficiant d’un accompagnement par un enseignant et un référent externe du réseau PEPITE. Cela nous évite de commettre des erreurs en nous apportant des informations diverses (juridiques, administratives…). Les formations proposées pendant l’année d’obtention du diplôme sont très intéressantes, tant au niveau personnel que professionnel.

Le statut permet également de :   

Comment se passe la demande de statut d’Étudiant Entrepreneur ?

C’est le comité d’engagement du PEPITE qui instruit les demandes pour le ministère chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Il est composé :

Nous devions préparer un pitch de 5 min devant un jury, en visioconférence. Lorsque l’on obtient le statut d’EE on peut s’inscrire au diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur (D2E).

Que présenteras-tu pour l’obtention du Diplôme Etudiant Entrepreneur ?

Je présenterai :

Quels sont tes projets pour les mois à venir ?

Je devais être en stage de septembre à fin janvier mais je profite de ce temps pour développer mon projet à la place. À la reprise de mes cours, en parallèle de ma formation à CESI École d’Ingénieurs, je vais continuer à travailler dessus. Si mes projets se développent comme je le souhaite, je consacrerai mon stage de fin d’étude à développer ces activités. Si je ne parviens pas à avancer dans les prochains mois sur ces sujets, je chercherai un stage en entreprise. Je m’intéresse aussi à la domotique. Mon statut d’Étudiant Entrepreneur va faciliter mes recherches sur le sujet (notamment sur la domotique utilisée aux USA) et me permettre de réaliser une étude de marché sur le sujet, en France.

Souhaite-tu être entrepreneur une fois diplômé de CESI École d’Ingénieurs ou être salarié d’une entreprise ?

Je ne sais pas trop, je vais plutôt être salarié avec cette activité en parallèle. Si au bout d’un an, un an et demi, je vois que l’activité fonctionne, je me lancerai à 100%. Sinon je souhaite travailler dans une grande entreprise, comme chef de projet, avec un bel environnement technologique, des projets conséquents (ex : développement d’une ville connectée…).

Quels conseils donnerais-tu à un étudiant souhaitant créer son entreprise ?

Il ne faut pas perdre de temps et saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent. Pouvoir remplacer un stage par la création de son propre projet est une chance ! S’y consacrer à 100% est indispensable pour réussir. L’investissement personnel est plus difficile sur les périodes où l’on doit mener de front ses études et l’entrepreneuriat. Rien est impossible avec de la motivation mais s’entourer de professionnels est primordial pour pouvoir prendre du recul et bénéficier de leur expérience.